Vous m'adorez ne dites pas le contraire..
·
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  AffiliatesAffiliates  Link UsLink Us  VOTE!VOTE!  

Partagez
 

 Chaud, chaud le Starbucks Coffee [Melvin]

Aller en bas 
AuteurMessage
Judy Natanson
ALPHA
Admin
Judy Natanson

Nombre de messages : 170
Age : 25
Localisation : At Melvin's Fan Club = P
Date d'inscription : 30/10/2007

People Card
About Love ♥: Once Again ?
Relations:

Chaud, chaud le Starbucks Coffee [Melvin] Empty
MessageSujet: Chaud, chaud le Starbucks Coffee [Melvin]   Chaud, chaud le Starbucks Coffee [Melvin] Empty12/12/2007, 20:15

    Judy était frigorifiée. On était bientôt a la mi-décembre et on sentait bien l'hiver arriver. Comme tout début d'automne-hiver, l'ambiance a Manatthan était pesante, tous les esprits déprimés par le ciel gris, la nuit casi-permanente, la pluie et la neige. Enfin bon.. avez-vous déjà vu Judy Natanson déprimer ne serait-ce-qu'une fois dans sa vie? Bien sur que non. Question idiote. Personne ne savait ce qui se passait dans la tête de Judy. Pour tout le monde, elle n'était que Judy Natanson, la fille classe et populaire de Eleanor Roosevelt High School. Il faut dire qu'elle prenait soin de cacher ses sentiments. Elle détestait montrer ses émotions en publique. Elle détestait montrer qu'elle était triste, en colère (quoi que..) ou même fatiguée. Elle devait rester calme et rayonnante quoiqu'il arrive. Elle voulait être le rayon de soleil de la ville grisée. Quels rêves de grandeur ! On se demande bien ce qu'elle fera de son avenir.. Enfin bon, ne pas critiquer, simplement observer (et continuer a écriiiiiire ^^").

    Elle portait un slim noir Temps Des Cerises avec une ceinture en cuir marron DOLCE&GABBANA, des bottes GUCCI en daim marrons, et une robe-pull grise a maches longues en grosses mailles, par dessus laquelle elle portait un caban long noir façon sixties, avec double-boutonnage. Le vent glacial qui fouettait son visage la faisait pleurer et faisait couler son rimmel. Il était actuellement 16heures et demies, elle sortait de son cours de maths — qu'elle aurait dut normalement finir a 16heures mais elle avait étée retenue par son professeur pour rattraper une interrogation durant laquelle il lui avait "tout à coup" pris des énormes crampes au ventre, et dont elle s'était servie pour tentrer chez elle, croyant éviter le contrôle, RÂTÉ !

    Que faire en cas de mauvais temps comme celui d'aujourd'hui. Les lèvres de Judy étaient glacées et se désechaient a cause du froid. Elle sortit son stick a lèvres Labello cerise et s'en mis sur les lèvres, qui devinrent un peu plus rouges avec le Labello. Elle resta quelques secondes sur place, frottant se smains l'une contre l'autre pour le réchauffer et respirant rapidement, une légère fumée s'échappant de a bouche. C'est alors qu'il se mit a neiger. En quelques secondes, le manteau noir de Judy était parsemé de petites taches blanches. Elle avait encore plus froid qu'avant.

    Elle décida de se réfugier dans le lieu le plus proche le plus agréable possible. Elle regarda aux alentours. Le Starbucks était a quelques mètres. Parfait! Elle marcha lentement, plissant les yeux pour ne pas se prendre de neige dedans, le vent étant en sens contraire, ses talons claquaient et résonnaient dans la rue presque déserte. Elle entra. Une douce chaleur l'aceuillit. Il y avait beaucoup de tables de libres. Deux tables étaient prises : un couple de deux petits vieux — bientôt en fin de vie, d'après Judy, et un groupe d'hommes d'affaires en costar cravates sortant des blagues vaseuses sur les bondes, les français et d'autres choses dans le genre.

    Judy s'installa a une table pour deux libre, juste a côté de la fenêtre, collée au radiateur. Elle posa son manteau sur le dossier de la chaise, posa son sac a main DIOR par terre, et s'assit sur la chaise en bois, regardant par la fenêtre la rue enneigée. Quelques minutes plus tard, un serveur plutôt mignon, brun aux yeux verts et avec un fort accent français — wouhoooou ^^, vint prendre sa commande. Elle demanda simplement un Starbucks Coffe et retourna son regard vers la vitre donnant sur les rues glaciales de la Troisième Avenue, attendant son café bien chaud, qui lui ferait le plus grand bien. Il neigeait de plus en plus, elle rentrera lorsque la neige se calmera..

_________________
*



I've Got A Dark Alley
And A Bad Idea That Says
You Should
Shut Your Mouth


Dernière édition par le 12/12/2007, 20:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Melvin Jensen
GAMMA

Melvin Jensen

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 09/12/2007

People Card
About Love ♥: So 1, 2, 3, take my hand and come with me.
Relations:

Chaud, chaud le Starbucks Coffee [Melvin] Empty
MessageSujet: Re: Chaud, chaud le Starbucks Coffee [Melvin]   Chaud, chaud le Starbucks Coffee [Melvin] Empty12/12/2007, 20:29

Melvin Jensen s’était levé d’humeur extrêmement maussade aujourd’hui. Tout d’abord parce qu’il allait être obligé de se rendre à ce satané lycée pour gosses de riches. Notre cher junkie avait été récemment convoqué dans le bureau du principal, et pas pour y parler tondeuses à gazon ou gaufriers. Non, bien sûr, pour parler de cet enfant terrible qui n’allait pas en cours. C'est à dire, lui.
En vérité, Melvin faisait parfois des efforts pour aller en cours et suivre en classe. Seulement il s’y ennuyait terriblement et ne pouvait tout simplement pas tenir sur sa chaise. Dans d’autres cas, il arrivait complètement défoncé et s’endormait, fait plus ou moins irritant pour un professeur.
Il était donc là, devant Eleanor Roosevelt à fumer une cigarette roulée, que voulez-vous, les cigarettes industrielles, c’était pas assez fort pour lui, quitte à se bouffer la santé, autant le faire à fond. Il ruminait sa mauvaise humeur en solitaire, lançant à l’occasion des regards noirs à qui aurait le malheur de le regarder avec un peu trop d’insistance.

Il finit par écraser le reste de sa cigarette brulante par terre.
On était donc vendredi soir, après les cours. La majorité de ses concitoyens Upper East Sidiens avaient sans doute mieux à faire que d’errer en solitaire dans les rues, mais la fin de la semaine arrivant, Melvin avait mieux à faire que de paresser au parc avec les autres demeurés. Il faisait un immense effort en les supportant toute la semaine, il n’allait quand même pas remettre ça après les cours. Quoi qu’il en soit, Melvin appréciait de plus en plus les moments de solitude, ou personne ne savait ou il était et personne ne pouvait le joindre.
Un bon bouquin et un café étaient toujours les bienvenus dans ces moments là, c’est la raison pour laquelle il se rendit au Starbuck, son exemplaire de « L’attrape-cœur » sous le bras. Il avait du lire ce livre un nombre incalculable de fois depuis qu’il en avait découvert l’existence, à l’âge de treize ans.
C’était un de ces livres qu’il pouvait ouvrir à n’importe quelle page, il savourait tout simplement chaque extrait, se moquant de la linéarité du récit.

Il s’accouda au comptoir et commanda un café noir, son plaisir des fins de journées (et ce qui l’aidait à tenir les soirées aussi, avouons le). Puis il ouvrit son livre au hasard, comme il le faisait à l’accoutumée. Il eut un sourire discret, il venait de tomber sur l’un de ses passages favoris. Absorbé par sa lecture, il en sortit en entendant la porte d'entrée claquer, laissant apparaître une silhouette qui n'était pas étrangère à Melvin. Certainement une des filles du lycée.
Revenir en haut Aller en bas
Judy Natanson
ALPHA
Admin
Judy Natanson

Nombre de messages : 170
Age : 25
Localisation : At Melvin's Fan Club = P
Date d'inscription : 30/10/2007

People Card
About Love ♥: Once Again ?
Relations:

Chaud, chaud le Starbucks Coffee [Melvin] Empty
MessageSujet: Re: Chaud, chaud le Starbucks Coffee [Melvin]   Chaud, chaud le Starbucks Coffee [Melvin] Empty12/12/2007, 21:04

    Judy continuait de regarder fixement la neige tombant dans la Third Avenue. Elle était bien heureuse d'être maintenant au Starbucks plutôt que dehors, surtout qu'il lui fallait bien quize ou vingt bonnes minutes pour aller jusqu'a chez elle, a Madison Avenue. Elle vit un groupe de jeunes passer en courant dans la rue, leurs visages cachés par leurs capuches, baggy et baskets Nike, insouciants du fait qu'il avaient actuellement l'air plutôt.. cons. Il y avait maintenant longtemps que Judy avait commencé a sérieusement se soucier de son image, du regard des autres. Il y a quatre ans, période pendant laquelle elle s'était sentie salie, trahie, durant laquelle elle commencait a avoir envie d'une nouvelle vie, envie de tout effacer. Elle avait plus ou moins réussit, se forgeant une image de fille forte, et même en devenant populaire dans les établissements qu'elle fréquentait. Sa carapace de petite bourge qui couche dans tous les coins ne s'était jamais envolée. La nouvelle Judy continuait maintenant a vivre sa nouvelle vie, loin de tous les problèmes de son passé qu'elle s'efforçait d'écarter du présent. Elle savait que son ami d'enfance, Jayden Winslet, mourrait d'envie de connaitre les raisons de sa soudain déprime lors de ses quinze ans, mais elle évitait toujours le sujet, et il évitait lui aussi de l'aborder, se rendant compte que c'était un sujet délicat.

    Enfin bref, pourquoi parler du passé? Le plus important c'est le présent, le présent de Judy. Judy qui ignorait tout de son avenir prochain.. Elle n'avait d'ailleurs aucun projet, aucun métier qui lui plairait, aucune vocation, elle ne savait même pas a quele fac elle voudrait entrer.. quand on avait de l'argent, de nombreuses portes nous étaient ouvertes, mais encore fallait-il trouver la bonne.

    Enfin, le beau serveur français lui apporta son café. Elle le remercia en lui faisant un grand sourire, et commence a boire la café brulant. Comme c'était agréable. Seul petit problème a son bonheur: Judy détestait être seule dans un lieu public. Mais elle ne pouvait ni s'incruster dans le couple âgé ni parmis les hommes d'affaire. Elle aperçut alors, dans un coin de la salle, un jeune homme plutôt étrange a première vue, mais aussi assez mignon. Elle se leva donc, empoigna son café et s'installa en face de lui, sans même lui demander sa permission. Elle le regarda droit dans les yeux, buvant une gorgée de sa boisson brulante, un léger sourire aux lèvres. Elle avait peut-être maintenant un petit ami, mais elle ne se faisait pas encore a l'idée. Et puis, elle avait bien le droit de s'amuser un peu, sans aucune arrière-ensée, pour une fois..


    Hey !

    Il était bien sur évident qu'il la reconnaitrait.. elle était des plus populaires d'Eleanor Roosevelt.

_________________
*



I've Got A Dark Alley
And A Bad Idea That Says
You Should
Shut Your Mouth
Revenir en haut Aller en bas
Melvin Jensen
GAMMA

Melvin Jensen

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 09/12/2007

People Card
About Love ♥: So 1, 2, 3, take my hand and come with me.
Relations:

Chaud, chaud le Starbucks Coffee [Melvin] Empty
MessageSujet: Re: Chaud, chaud le Starbucks Coffee [Melvin]   Chaud, chaud le Starbucks Coffee [Melvin] Empty12/12/2007, 21:25

Okay c'est cool. De ? Oui. T'es sûr ? Non. Hum. Ca ne se voyait pas mais Melvin était en pleine lutte intérieure. Fallait-il qu'il mette du sucre dans son café noir ou non ? Une question des plus futiles, certes. Mais c'était une question. Il finit par reposer le sucre sur le rebord de la soucoupe. Préférant boire l'imbuvable. Un café noir, bien serré. Sa drogue. Comme il l'aimait. Avouons-le, c'était la boissin typique du type trop déprimé et artiste maudit. Peut-être qu'un peu de LSD dans sa tasse mettrait du gout dans son café. Non, pas raisonnable. Il ne quitta pas sa tasse des yeux, absorbé par la surface lisse de son contenu. C'était magnifique. Melvin focalisait parfois son attention sur des choses assez.. banales dirons-nous. Il porta finalement le café brulant à ses lèvres, jetant un coup d'oeil à son exemplaire de L'Attrape-coeur. Partout où il allait, il l'avait toujours sur lui. Ce n'était pas de la grande littérature pour certains mais aux yeux de Melvin, c'était le meilleur-livre-du-monde.

Passons. Vêtu d’un jean blanc coupe cigarette, du genre de ceux qu’il portait en permanence,un polo rayé, le jeune homme passa en revue les clients du Starbuck. Essentiellement des.. Non, tous les âges étaient mélangés. La fille qu'il avait vu entrer était toute de seule à sa table, une tasse de café sous le nez. Un groupe de gars derrière elle, qui semblait être un croisement entre Jimi Hendrix et Courtney Love... mélange assez détonnant... la reluquait ouvertement. Elle avait attiré l'attention de certains, c'était déjà ça. Melvin détourna le regard pour boire une nouvelle gorgée. Repartant pour quelques minutes de lecture.
Il fut interrompu quelques instants plus tard par un "Hey" enjoué. Ne levant pas la tête pour le moins du monde, pensant que la salutation ne lui était pas destinée, il fut toute fois obligé de relever le nez, sentant un regard insistant posé sur lui.
Oui, en effet, la diva de cinéma assise quelques minutes auparavant seule à la table était maintenant devant lui, lui adressant (tenez-vous bien) la parole. Melvin la détailla un instant. Elle avait belle allure, était très élégante, et ne lui était pas inconnu.
Mais comme vous vous en doutez bien, Melvin n'était pas du genre physionomiste et pas accro aux on dit et, par conséquent, était impossible de metttre un nom sur le visage de la jeune femme.

Ne te retourne pas Madame la Diva de cinéma, mais je crois que tu as des admirateurs là-bas. Enfin, un type qui doit être fan de jeux vidéos et de bière bon marché s’apprête à venir te faire des avances… Lâcha-t-il simplement en pointant du doigt le groupe de types qu'il avait repéré quelques instants plus tôt. Qui regardaient tous dans la direction de Melvin à présent. Dont un qui venait dans leur direction. Cool. Melvin était aux premières loges pour ce ma-gni-fi-que spectacle.
Revenir en haut Aller en bas
Judy Natanson
ALPHA
Admin
Judy Natanson

Nombre de messages : 170
Age : 25
Localisation : At Melvin's Fan Club = P
Date d'inscription : 30/10/2007

People Card
About Love ♥: Once Again ?
Relations:

Chaud, chaud le Starbucks Coffee [Melvin] Empty
MessageSujet: Re: Chaud, chaud le Starbucks Coffee [Melvin]   Chaud, chaud le Starbucks Coffee [Melvin] Empty12/12/2007, 23:06

    La première raison qui avait poussé Judy a changer de place, était qu'elle détestait passer son temps libre seule, en particulier dans des lieux publiques. Elle trouvait ça toujours un peu dérpimant, et ne voulait pas passer pour une "sans-potes", ce qui pouvait arriver malgré sa popularité, a cause de son côté garce, son côté allumeuse. Sa Robe-Pull grise avait un décolleté en V. Eh oui, même en plein hiver, elle trouvait le moyen d'être un minimeum dévêtue pour la gente masculine. Okay, elle devait se faire a l'idée qu'elle avait maintenant un petit ami, qu'elle ne pouvait plus coucher avec le premier venu, qu'elle devait éviter au maximum d'allumer des garçons avides de jolies demoiselles, en bref qu'elle devait rester fidèle a Sean, mais elle ne pouvait pas s'en empêcher, c'était dans son caractère. Et même si Sean lui avait dit qu'il était prêt a abandonner son rôle de Play Boy pour elle, elle n'était pas du même avis, et avait accepté de sortir avec lui juste pour ne pas le perdre comme ami, elle n'avait jamais voulut avoir d'histoire a longue durée, elle détestait ça. Enfin bon, revenont a nos moutons (ou a notre sujet principal, comme vous préférez). Elle ne supportait pas la solitude (un bon point pour Sean..)

    La seconde raison qui l'avait forcée a venir s'asseoir en face de cet étrange gars — bien qu'assez mignon, était qu'un groupe de lycéens boutonneux accros aux jeux vidéos, a StarGate SG1 — et apparement a la coke, s'étaient installés a une table derrière elle et ne cessaient de la siffler. En règle générale, cela amusait beaucoup Judy, mais pas aujourd'hui. Et puis, tout dépendait des garçons en questions. Ceux-ci craignaient vraiment. Cette bande de "Geeks"(Stéréotype décrivant une personne passionnée, voire obsédée, par un domaine précis, généralement l'informatique. Le type même du geek a un profil scientifique et est féru de superhéros et de science-fiction.) lui tapaient sérieusement sur les nerfs..

    Elle s'était donc installée en face de.. Mark Johanson? Bref, peut importe son nom, elle préférait s'asseoir en face de lui plutôt que de rester seule a entendre parler des épisodes de StarGate SG1 (ou Atlantis, tout dépendais des préférences de chacun), et en se faisant siffler toutes les dix secondes. Elle posa son café, adressa un grand sourire a.. Melvin! Melvin Jensen! C'était ça son nom! Ils étaient ensemble en Maths. Elle se retourna quelques secondes vers le groupe de Geeks puis retourna son regard vers Melvin.


    "Madame la Diva de cinéma"

    Décidemment, il était aussi étrange qu'il le paraissait.. mais bon..

    Eh bah.. ça va lui faire une belle jambe..

    [i]Elle se tourna vers le garçon qui s'approchait d'elle, un sourire de drageur pathétique aux lèvres.

_________________
*



I've Got A Dark Alley
And A Bad Idea That Says
You Should
Shut Your Mouth
Revenir en haut Aller en bas
Melvin Jensen
GAMMA

Melvin Jensen

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 09/12/2007

People Card
About Love ♥: So 1, 2, 3, take my hand and come with me.
Relations:

Chaud, chaud le Starbucks Coffee [Melvin] Empty
MessageSujet: Re: Chaud, chaud le Starbucks Coffee [Melvin]   Chaud, chaud le Starbucks Coffee [Melvin] Empty12/12/2007, 23:37

Intéressant. Nous allions avoir l'honneur d'assister à un cours de sociologie par le docteur Madame-la-Diva-de-Cinéma. Je l'ai dit précédemment, Melvin n'avait pas la capacité à retrouver les noms de tout le monde, surtout quand son nombre de relation s'élevait à.. Un. Non trois. Lina. Oui-Oui, le chat de Lina. Et Gaspard, son poisson rouge. Bref. Melvin reposa son regard sur la jeune femme à présent en face de lui.

Je n'en doute pas une seule seconde..
Répondit Melvin, avec l'un d'un crétin heureux.

Il lui sourit alors qu’il prenait une nouvelle gorgée de son café noir, avant de regarder par-dessus l’épaule de son altesse. Les mecs de tout à l’heure étaient tout bonnement en train de la mater ouvertement, avec l’air lubrique que prennent souvent ce genre de jeunes désespérés. Il reposa sa tasse, ils avaient du prendre le regard insistant que leur avait lancé la jeune fille quelques secondes auparavant comme une invitation ou quelque chose dans le genre. Après maintes paroles prononcées tout bas, l’un des garçons, une grande perche blonde toute maigre avec un bonnet sur la tête, devant avoir approximativement leur âge quitta son groupe de « potes » pour venir s’avancer vers leur table.

Le gars n’était quand même pas mal gêné, Madame-la-Diva était accompagnée quand même ! Bon d’accord, ça n’était pas comme si ils étaient en plein rendez-vous amoureux, ils ne se connaissaient même pas mais bon…
Melvin ne dit rien en le voyant se rapprocher de plus en plus, curieux de savoir comment la jeune femme allait réagir.

Excuse moi, comment ça se fait que tu sois aussi charmante ?


Melvin se retint d'éclater de rire, se demandant où le mystérieux jeune homme avait pu dégoter ça. Avouez-le, c'est encore pire que ringard.
Il continua à observer le combat que livraient Guilia et son prétendant, ce qui l'amusait beaucoup. Il essaya de dissimuler un sourire, mais la petite fossette qui s'était formée sur sa joue le trahissait. Il ne voulait quand même pas que la jeune femme pense qu'il se moquait d'elle... elle l'amusait, tout simplement, ce qui est une bonne chose pour Melvin, car au moins, elle ne l'ennui pas mortellement. Il se contenta se caler son dos au fond du dossier de sa chaise en buvant une gorgée de son café, noir donc forcément surcaféiné, comme il l'aimait.

Le type au bonnet partit alors la mine dépité après s'être fait envoyé valser par la jeune new-yorkaise. Melvin s'avança sur le siège, s'approchant de sa voisine.

Ben voyons Madame la Diva, ce n’est pas parce que l’on est si ravissante qu’il faut traiter les garçons comme ça, c’est vraiment pas correct…

Il avait fait exprès d’utiliser les mêmes termes que le mystérieux homme à bonnet.
Revenir en haut Aller en bas
Judy Natanson
ALPHA
Admin
Judy Natanson

Nombre de messages : 170
Age : 25
Localisation : At Melvin's Fan Club = P
Date d'inscription : 30/10/2007

People Card
About Love ♥: Once Again ?
Relations:

Chaud, chaud le Starbucks Coffee [Melvin] Empty
MessageSujet: Re: Chaud, chaud le Starbucks Coffee [Melvin]   Chaud, chaud le Starbucks Coffee [Melvin] Empty15/12/2007, 13:00

(désolée du retard ><)

    "Excuse moi, comment ça se fait que tu sois aussi charmante ?"
    Ridicule ! Ridicule et pathétique.. En temps normal, Judy lui aurait lancé un de ses regards et sourirent charmeurs qui tuent, et lui aurait répondu avec une jolie petite phrase allumeuse, et aurait surement passé la soirée avec lui.. Mais nous n'étions pas en temps normal, nous étions au début de l'hiver, au début du ciel gris, de la pluie, de la neige du froid, au début de la saison la plus déprimante de l'année, ce qui avait le don de mettre Judy sur les nerfs a un point que vous n'imaginez même pas. En ce moment, les drageurs de pacotille l'agacait plus que tout au monde. Plutôt que de sortir une phrase débile de ce genre, il n'avait qu'a lui demander tout de suite de coucher avec lui, ce serait plus direct, et au moins il se prendrais directement un vent, fin de l'histoire. Mais les "Shittings Playboys", comme Judy les appelaient, n'étaient pas du genre direct en général, ils préféraient sortir de belles phrases, hisoire de faire croire qu'ils s'intérèssent aux beaux yeux de la fille alors que ce qu'ils avaient aperçut d'elle en premier était toujours son cul ou sa poitrine. C'est a peine s'il savaient quelle étaient la couleur de cheveux de la fille qu'ils tentaient de mettre dans leur lit.
    Carrément ringuard..


    "Madame la Diva"
    Ooooh et puis lui aussi l'agacait avec ses surnoms Razz —certes beaucoup moins que le Geek qui tentait lamentablement de la draguer, mais que voulez-vous, Judy était véritablement sur les nerfs aujourd'hui, et elle n'avait pas encore but son café. Elle se contenta de regarder un bref instant le visage du garçon qui venait de tenter une approche, puis détourna son regard vers son café et en but une grogée, sans dire un mot. Niveau "foutage de vents", Judy était une pro. Il resta sans bouger, un peu cassé par le fait qu'elle l'ai snobé comme ça.

    "Ce n’est pas parce que l’on est si ravissante qu’il faut traiter les garçons comme ça, c’est vraiment pas correct…"
    Elle soupira.

    Si encore il n'était rien qu'un minimum mignon et qu'ils avaient d'autres intérêts que Star Trek et le cul des filles de son lycée..

_________________
*



I've Got A Dark Alley
And A Bad Idea That Says
You Should
Shut Your Mouth
Revenir en haut Aller en bas
Melvin Jensen
GAMMA

Melvin Jensen

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 09/12/2007

People Card
About Love ♥: So 1, 2, 3, take my hand and come with me.
Relations:

Chaud, chaud le Starbucks Coffee [Melvin] Empty
MessageSujet: Re: Chaud, chaud le Starbucks Coffee [Melvin]   Chaud, chaud le Starbucks Coffee [Melvin] Empty23/12/2007, 15:11

[Désolé pour le retard Rolling Eyes BAC blanc et flemingite aigue ça m'a tué]

Melvin regarda sa voisine rembarrer le garçon avec un demi-sourire. Comme il l’avait pressentit, elle pouvait se révéler comme étant une petite garce, son instinct ne s'était pas trompé. Il fallait avouer que Melvin éprouvait un petit plaisir coupable à la voir agir ainsi. Le jeune suédois but une nouvelle gorgée de son café, tout en réfléchissant. A défaut de parler et de se prendre un vent. Melvin n'avait aucune intention de drague minable envers la brunette, loin de là, le célibat lui convenait. Vraiment. Si elle aimait jouer les garces exécrables à haut niveau, ça tombait bien, il se laissait facilement entraîner, et aimait lui aussi jouer à ce petit jeu là. Il avait la conviction qu’ils pourraient tirer un peu d’amusement de cette situation.

Si tu vas sur le champ embrasser ce gentil petit gars, je suis certain que tu sera pardonnée. Si tu le fais, tu auras le privilège de.. euh.. voir mon porte-clefs Snoopy. Et une glace.

C'était idiot. Complètement. Melvin semblait être attiré par le grand n'importe quoi. Il aimait bien voir les limites de ses camarades. QUoi que là, pour être honnête, il en doutait vraiment. S'étant penché vers la jeune femme, histoire de ne pas être entendu par tous les clients, il se recula finalement avec un sourire... bienveillant. Du genr" Oh mais non j'ai jamais dit ça !". Il lui lança un regard dans lequel on pouvait voir une leur de malice mêlée à du défi.
Qui pouvait refuser quelque chose au risque de ne pas aller chez Luigi, le glacier. Le fameux glacier.

Parcontre, il faut que tu saches que les glaces italiennes sont l'un des grands principes de ma vie, et je connais un super glacier pas trop loin d'ici, on pourrait s'acheter des glaces... enfin des glaces pas au parfum café j'entends, hein.

Finalement, il en fallait vraiment peu pour rendre Melvin heureux, offrez lui des glaces, éventuellement un bon vinyle des Who ou peut être de Pink Floyd, et vous êtes sûr de l'avoir dans votre poche (bon d'accord, peut être pas aussi facilement mais bon). Dommage que si peu de personnes sachent ce quil faut faire pour rendre un Melvin heureux. Il envisageait d'ailleurs sérieusement d'imprimer divers tracts ayant pour titres "comment nourrir un Melvin" ou "le Melvin dans son habitat naturel" pour les distribuer aux gens qu'ils connaissait, on sait jamais ça peut toujours servir...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Chaud, chaud le Starbucks Coffee [Melvin] Empty
MessageSujet: Re: Chaud, chaud le Starbucks Coffee [Melvin]   Chaud, chaud le Starbucks Coffee [Melvin] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Chaud, chaud le Starbucks Coffee [Melvin]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bain chaud, très chaud [ PV: Yuki Caheshi - Hentaï ]
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ? ] -Hentaï-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YOU KNOW YOU LOVE ME :: _STARBUCKS-
Sauter vers: